AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Eira + Change your life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

MEMBRE
Messages : 603
» Ici depuis le : 08/07/2013
J'habite : Milpara
Dans la vie je suis : Etudiante en médecine

MessageSujet: Eira + Change your life Mer 31 Juil - 11:40



Eira Rose Whale

Perrie Edwards
Change your life, take it all.  

Nom(s) : Whale • Prénom(s) : Eira Rose • Surnom(s) : Blondie • Date de naissance : 21 décembre 1991 • Âge : 22 ans • Nationalité(s) : Australienne • Origine(s) : Irlandaise par sa mère et australienne par son père • Emploi (et/ou) études : Etudiante en vétérinaire et travaille en tant que caissière au cinéma. • Orientation sexuelle : hétérosexuelle • Etat civil : célibataire. • Classe sociale : Aisée 


Que penses-tu d'Albany?
C'est une très belle ville, je m'y sens très bien.
Je n'aime pas cette ville, je suis obligé d'y rester.
C'est une ville comme une autre, je n'ai pas d'avis.

Pour suivre le spotted, tu fais quoi ?
Internet, le tumblr officiel de la ville.
Le journal local.
Le bouche à oreilles.

Comment as-tu découvert le Spotted de la ville ?
On m'a dit que j'avais été spotté alors je suis vite allé vérifier.  
Par hasard un jour de grand ennui.
J'ai moi-même écrit une lettre pour spotter quelqu'un.

Crois-tu au coup de foudre ?
Bien sûr, l'amour ne se contrôle pas.
Non, l'amour est bien trop compliqué pour tomber amoureux en une seconde.
Je n'ai pas d'avis, l'amour est si difficile à capter.

Ce que le Spotted m'a apporté
Un passe-temps, je vais sans arrêt regarder ce qu'il s'y passe. Je suis de nature curieux.
L'amour, c'est grâce à lui que j'ai découvert ma moitié ou que j'espère la trouver. Je suis timide pour avouer mes sentiments.
La destruction. Je pensais être à l'abris mais je me suis fait prendre sur le fait.
Rien du tout. Je suis hors de tout ça et le spotted ne m'intéresse pas.  

Pas de secret entre-nous.

On dit de moi que je suis douce, attentionnée, amusante, curieuse, fidèle, grande naïve, sensible, courtoise, religieuse, ouverte d'esprit, catégorique, travailleuse, gourmande, .  


Donne-nous 3 secrets :
(ils nous serviront tout au long de ton séjour ici)
1 - Eira a été violée. Peu de personnes le savent, mis à part ses parents, sa sœur, Andrëa et Sahel. Elle le cache, non pas par honte mais parce qu’elle ne veut pas qu’on la plaigne et elle ne veut pas se remémorer ce dur souvenir.  
2 - Eira a pour second secret d’être amoureuse de son meilleur ami Sahel. Elle éprouve pour le jeune homme de forts sentiments plus qu’amicaux bien que ceux-ci ne soient pas réciproques.
3 - Eira, le soir tombé, a peur du noir. Elle a toujours une petite lumière allumée lors du couché.

Donne-nous 3 traits qui font que tu ne ressembles à personne d'autre. :
- Eira a un piercing au nez, alors que sa mère était formellement contre ce bijou, la jeune fille dès sa majorité est partie se percer.
- Eira est catholique, du moins c’est l’image qu’on aimerait bien lui donner. Depuis toute petite, elle a été élevée dans une famille très croyante. Mais depuis peu, elle se pose de plus en plus de questions sur l’existence du dieu en qui elle devrait croire.
- Eira adore refaire le monde allongée dans un parc avec des amis. L’herbe ou le sable caressant ses bras et le regard plongé dans le ciel bleu.

Quand tu t'ennuies que fais-tu ?
Eira est une fille qui s’ennuie très peu. Elle a toujours des occupations, elle travaille ses cours, elle va promener son chien, elle voit des amis, mais imaginons tous ces cas de figure sont déjà fais, elle a tendance à regarder la télévision ou bien, tout simplement, s’allonger sur son lit, mettre une musique douce et se laisser porter par les notes.

As-tu déjà trahi quelqu'un ? Si oui, qui ?
Eira n’est pas du genre à trahir. C’est une personne, loyale, fidèle et qui tient ses paroles. Elle ne se retournera jamais contre ses amis ou ne se mettra jamais à dos d’une personne qu’elle apprécie. Eira a tendance à éviter les conflits et dès qu’elle sent que les ennuies grondent, elle part vite afin de les éviter aux mieux. Elle ne cherche en aucun cas les histoires compliquées.

Quel est ton meilleur souvenir.
Le meilleur souvenir d’Eira est probablement le jour où elle est partie acheter son chien. C’était une belle journée ensoleillée, et sa sœur la conduisait à l’élevage. Il ne fallut que peu de temps à la jeune fille pour tomber sous le charme d’un petit chiot roux qui courrait partout.
Didji ne la quitte plus désormais.


∞ Et toi t'es qui ?

Prénom : Holly ~ Pseudo : Hollfeather ~ Région : Paris&Bruxelles ~ Ton âge : 22 ans dans la tronche ~ Avatar : Perrie Edwards ~ Pourquoi cet avatar ? : Car elle est si jolie !!! ~ Tu es un inventé ~ Où as-tu trouvé le forum ? : Je l'ai créé :siffle:  ~ Avis sur le forum ? : Il est bow quoi :frog:  ~ Fréquence de connexion : everyday if I can  ~ Code du règlement : validé par Holly ~ Un dernier mot ? : :hrt: :hrt: 


Code:
Perrie Edwards » Eira Whale



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

MEMBRE
Messages : 603
» Ici depuis le : 08/07/2013
J'habite : Milpara
Dans la vie je suis : Etudiante en médecine

MessageSujet: Re: Eira + Change your life Mer 31 Juil - 11:40

La vie nous cache des choses

C’est en Décembre, alors que le couple Whale et leur petite file âgée de 2 ans avaient décidé passer Noël avec à la famille maternelle dans les grandes terres d’Irlande, que les premières contractions se manifestèrent. L’heureux évènement pourtant prévu dans le courant de janvier semblait être pressé d’arriver sur Terre.
C’est donc à Dublin, dans la maison familiale que le bébé Whale naquit. Docteurs tous les deux, le couple avait opté pour un accouchement maison afin d’éviter toutes sortes de stress à la mère et au nouveau-né. Ils avaient également décidé de garder la surprise du sexe et quand le père, médecin, annonça qu’ils étaient les heureux parents d’une deuxième petite fille, il embrassa sa femme sur le front rempli de sueur et  posa la petite prématurée sur le ventre de sa mère.
Petit être prématuré de quelques mois, elle fut tout de même amenée à l’hôpital afin de la mettre sous couveuse le temps de quelques jours.

Eira tient alors son prénom de cette nuit de grande neige en Irlande durant laquelle elle est née. Eira signifiant Neige en Welsh.

Les Whale sont une des familles les plus respectées d’Albany. Les parents d’Eira sont chacun dans le domaine médical, son père étant grand médecin et sa mère psychologue renommée, elle a grandi dans une maison pleine d’amour, de tendresse et remplie de bonheur, mais aussi dirigée par des règles très strictes. Ses parents étant très croyants, Eira a reçu une éducation suivant les volontés de Dieu. Chrétienne dans l’âme, Eira ne manquait jamais la messe du samedi, respectait le carême et toutes les fêtes religieuses que compte le calendrier. La petite fillette blonde s’est toujours très bien entendue avec sa cadette de deux ans. Une forte complicité s’est tissée entre les sœurs qui sont aujourd’hui très proches.

Eira a toujours figurée sur les tableaux d’honneurs. L’école n’était pas une corvée pour elle, bien au contraire, on la voyait souvent pendant les jours de congés demander quand l’école recommençait et trépignait d’impatience d’y retourner. L’école était pour Eira un lieu de socialisation puisqu’elle y a rencontré des gens de touts horizons, de très bons amis, dont Andrëa, mais surtout un lieu d’apprentissage où elle découvrait chaque jour de nouvelles choses. Avide de connaissances la petite blonde se rendait à l’école le sourire aux lèvres alors que certains de ses camarades y allaient à reculons et même parfois en pleurant.
L’école était pour Eira un endroit de bonheur et de plaisir, jusqu’à l’année de sa 4ème année au collège.

Alors que la cloche sonnait la fin des cours, Eira rangeait ses affaires et se préparait à sortir quand son professeur à peine âgé de 25 ans, l’appela et lui demanda de passer le voir dans son bureau. Elle acquiesça. La jeune fille ne savait pas réellement ce que lui voulait son enseignant mais elle pensait que sa demande de visite était surement lié à son superbe exposé qu’elle avait fait sur la guerre froide.
Elle rangea au plus vite ses affaires, et rejoint son professeur qui lui rendit le sourire qui se dessinait sur son visage. Le trajet jusqu’au bureau se fit en silence, aucun des deux ne prononça le moindre mot. Le professeur tourna la poignée de son bureau, laissa passer l’étudiante blonde et referma la porte à clé.
Elle pris place sur le siège en face du bureau de l’enseignant. Le jeune maître des écoles ne s’assit pas à sa place,  il se positionna plutôt derrière elle, debout et posa ses mains sur les épaules de l’adolescente. Il commença à les malaxer doucement. L’étudiante interloquée, avala lourdement sa salive pour lui demander ce que lui valait cette venue dans son bureau. L’enseignant fit tourner le siège de son élève jusqu’à avoir son visage face au sien. Il lui avoua à mi-voix «Tu ne te doutes de rien ? J’ai pourtant bien remarqué tes sourires et tes regards et j’ai compris. Je sais ce que tu veux. » Il porta sa main au niveau de la cuisse de la jeune fille, complétement décontenancée. Il remonta lentement ses doigts jusqu’au dessous de la jupe de l’uniforme pour atteindre les dessous de l’adolescente, qui paniquée, se leva brusquement et tenta de raisonner son professeur. Mais que pouvait-elle réellement faire ? Le regard de son enseignant en disait long sur ses désirs et sans qu’elle n’eu le temps de parler ou de s’enfuir, il empoigna ses bras, la força à s’allonger sur son bureau et dans cette pièce fermée, l’horreur se produisit.

Anéantie, Eira ne parla plus pendant plus d’une semaine et se tue dans le silence, enfermée dans sa chambre qui était désormais sa seule échappatoire. L’adolescente était blanche, elle ne pouvait plus rien dire, aucun mot ne pouvait sortir de sa bouche, elle qui en temps normal est si bavarde. Elle refusait de sortir de sa chambre, refusait d’aller à l’école et refusait même de se nourrir. Elle tomba dans une dépression qui allertait ses parents sans qu’ils ne comprennent ce qu’il s’étaient passé. Pendant plus d’un mois, Eira ne faisait que des allers retours entre sa chambre et la salle de bain. Elle prenait en moyenne sept douches dans une journée, comme si la jeune demoiselle se sentait salie et voulait par touts les moyens se nettoyer de cette crasse.
C’est finalement à sa sœur que la jeune victime se confia pour la première fois. Dans la douleur et la tristesse, Eira raconta dans les moindres détails ce qu’il s’était passé quelques semaines plus tôt. La cadette alerta immédiatement leurs parents qui réagirent rapidement comprenant les évènements et la dépression avancée de leur fille. Ils portèrent premièrement plainte contre l’enseignant, mais faute de preuve, il continue tout de même à donner des cours dans une différente école. Ensuite, les parents d’Eira décidèrent qu’elle prenne des cours à domicile, qu’elle suive des séances avec un des meilleurs psychologues d’Albany, et ils essayaient de redonner le sourire à cette jeune fille qui avait perdu le gouts à la vie.
Malgré touts les efforts de ses parents, Eira savait que plus jamais elle n’allait retrouver la vie qu’elle rêvait. Sa sœur fut la première sur laquelle elle pu compter, puis il y avait Andrëa qui avait été aussi très important dans son rétablissement.

Il fallut plus de deux ans pour que la jeune fille retrouve une vie dite « normale ».  Après deux ans d’acharnements, encouragée par ses proches, elle repris confiance en elle et décida de retourner dans le système scolaire lors de son année de 1ère afin de passer aux mieux ses examens finaux.
Cette année fut une bataille quotidienne, chaque jour, Eira prenait sur elle et tentait de faire abstraction des garçons qui l’entouraient, car depuis son viol, la jeune fille ne faisait plus confiance en aucun homme. Enfin si, il y avait bien Andrëa qui avait été d’une grande aide pendant cette période douloureuse et sur qui elle pouvait compter, mais mis à part ce vieil ami, Eira évitait touts contactes physique et verbal avec la gentes masculines. Son comportement étrange et méfiant lui avait même valu le surnom de « E.T » pour Eira Toquée.

Depuis son viol, Eira n’était plus vraiment la même. Sa foi n’était plus aussi forte qu’avant et ses visites à la paroisse étaient de moins en moins fréquentes. Ses parents s’en inquiétaient, d’autant plus que leur fille avait changé du tout au tout. Pour surmonter son drame, la jeune femme s’était appropriée un style vestimentaire bien à elle, qui sortait de l’ordinaire de la bonne chrétienne. Eira s’était faite percée le nez et ne s’habillait désormais qu’avec des vêtements cheap et un peu tape à l’œil. C’était une façon pour elle se s’affirmer et de montrer qu’elle n’existait et qu’elle n’avait pas à se cacher.
Seulement l’enveloppe qu’elle se donnait n’était qu’une barrière, une muraille et qu’un façade afin de cacher son malheur et ce triste événement qui lui avait enlevé toute confiance en elle.

Son duo atypique, qu’elle formait avec son ami Andrëa, était souvent la risée de l’école, mais peu importe, Eira trouvait en Andrëa ce qu’elle n’avait jamais vu dans un autre homme. Ce garçon sensible lui redonnait le moral et pour elle c’était le premier pas vers les autres. Il avait toujours été là et malgré son côté décalé, Eira se sentait à l’aise.

Lors de son année de terminale, un nouvel élève prénommé Sahel attira tout de suite l’attention de la jeune femme. Mais encore bien trop secouée par son viole elle ne trouva jamais le courage d’aller lui parler. C’est le jeune homme, lui-même, qui fit le premier pas et qui se présenta à Eira qui après tant d’année sans parler directement à un individu de sexe masculin prononça son prénom timidement.
Depuis, Eira et Sahel sont inséparables et une grande et forte amitié s’est tissé entre eux.  Du moins, c’est ce qu’essaie de se dire Eira.

Ils ont obtenus leur diplôme et ont décidé de s’inscrire tous les deux en fac de médecine. Eira voulant devenir vétérinaire et Sahel médecin, leur amitié est ce qu’il y a de plus chère à Eira. Sans Sahel elle ne serait pas ce qu’elle est devenue aujourd’hui. Le jeune homme, en l’espace d’un an, a redonné le sourire à sa jeune amie qui désormais croque la vie à pleines dents, ose affronter le regard des hommes.
Mais cette amitié est-elle vraiment ce qu’elle prétend être ? Eira essaie de s’en persuader, mais elle réalise très vite que sa relation d’amitié n’a rien à voir avec celle qu’elle avait tissée avec Andrëa. Ses sentiments amicaux n’ont pas tardé à laisser place à ceux de l’amour.
Secrètement, Eira est follement amoureuse de Sahel, en qui elle voit le parfait mari. Mais cet amour n’est pas simplement impossible à cause de leurs religions opposées, mais surtout à cause de la nouvelle petite amie de Sahel.

De plus, sa mère, voyant clair dans ce petit manège, voit d’un très mauvais œil la relation que sa benjamine tient avec ce jeune homme musulman. Elle refuse même l’accès à la maison à Sahel qui n’a jamais vu les parents de son amie.

Eira tente malgré tout de garder son sang froid et garde secret ses sentiments.
Eira a, en fin de compte, une vie remplie de secrets et qu’elle n’ose pas dévoiler de peur de se voir affaiblie si ceux-ci venaient à s’apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eira + Change your life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» COLOMBIA ❧ change your life, take it all.
» Buy Me, I'll change your life ~ Mikah
» Rhiannon - Change your past will never change your life. (Terminée)
» DOLLARISATION / À chaque entreprise son taux de change
» Life in UCLA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SPOTTED :: Etape 2 :: 
Papiers s'il vous plait !
 :: 
Ils ont leur ticket.
-